doggy_fitness_logo

Déchirure des ligaments chez le chien – causes, symptômes, diagnostic et traitement

Ein Bänderriss beim Hund ist schmerzhaft und langwierig in der Heilung. Erfahre hier, wie man ihn erkennt und richtig behandelt.

La rupture des ligaments chez le chien est l’une des blessures les plus courantes dans les sports canins. Le corps du chien possède de nombreux ligaments qui assurent la stabilité des articulations et qui peuvent être endommagés sous l’effet de la charge ou d’un traumatisme.

Il existe trois niveaux de gravité pour les blessures des ligaments :

  • Blessure de ligament de grade un : étirement du ligament (certaines fibres du ligament sont trop étirées)
  • Grade deux d’une blessure ligamentaire : déchirure ligamentaire (seules des parties des fibres ligamentaires sont déchirées)
  • Troisième degré de gravité : déchirure des ligaments (rupture complète des fibres ligamentaires)

En cas de rupture très grave du ligament, il est possible qu’un fragment d’os soit également arraché. De plus, la capsule articulaire est souvent endommagée ou la syndesmose se déchire. La thérapie et la durée de guérison dépendent toujours de la gravité de la blessure.

Quelles peuvent être les causes d’une déchirure des ligaments ? Déchirure des ligaments chez le chien

Outre l’usure d’un ligament, un traumatisme important, comme une chute ou une torsion d’une articulation ou, par exemple, une luxation, peut être responsable d’une déchirure ligamentaire.
Cela arrive surtout dans les sports qui impliquent des virages serrés, des arrêts courts et des mouvements de rotation.

Déchirure des ligaments – les symptômes typiques

En particulier, une douleur soudaine et très forte est un symptôme essentiel d’une déchirure ligamentaire. À cela peuvent s’ajouter les signes suivants

  • Douleurs à la pression et à l’effort
  • fort gonflement
  • Ecchymose (hématome)
  • Inflammation
  • Rougeur

De plus, une déchirure des ligaments s’accompagne d’une grande sensation d’instabilité dans l’articulation.

Dans un premier temps, la règle dite PECH s’applique en cas de suspicion de déchirure des ligaments :

P : Mettre en pause

E : glace (toujours appliquer le sac de glace ou le pad de refroidissement sur la peau avec un tissu – sinon risque de gelure)

C : Bandage de compression (anglais : « compression »)

H : Position haute

Le diagnostic

  • Examen clinique par le médecin
  • Radiographies
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • Tomographie par ordinateur
  • Ultrasons

Sur une radiographie, on peut certes voir les structures osseuses, mais les tendons et les ligaments ne sont pas visibles. Néanmoins, la première étape consiste généralement à faire une radiographie afin d’exclure toute blessure osseuse. De plus, les radiographies peuvent aussi donner une indication sur d’autres blessures de l’appareil ligamentaire. Par exemple, si la distance entre le tibia et le péroné est trop grande, cela indique une déchirure de la syndesmose (bande de liaison entre le tibia et le péroné). Pour aller plus loin, on procède souvent à des examens par ultrasons, IRM ou scanner.

Le traitement d’une déchirure ligamentaire

Dans de nombreux cas, un traitement conservateur – c’est-à-dire un traitement sans intervention chirurgicale – est suffisant en cas de rupture des ligaments. Cependant, chez les chiens sportifs, on intervient encore souvent par voie chirurgicale. Il en va de même pour les patients dont la syndesmose est blessée ou dont les parties osseuses sont touchées.

Le processus de guérison après une déchirure des ligaments chez le chien

Que ce soit avec ou sans chirurgie, le repos est indispensable dans un premier temps. Cela signifie que le patient à quatre pattes doit être maintenu au maximum au calme. Au début, seuls des « tours de pipi de 5 minutes » en laisse et au pas sont indiqués. La durée et l’intensité de l’effort sont alors à moduler en fonction du processus de guérison individuel du chien. La jambe peut être utilisée, mais il faut éviter les sols glissants, les escaliers et tout type de sauts et de mouvements incontrôlés.

L’activité peut être augmentée lentement et de manière contrôlée au cours des 6 semaines suivantes. Un objectif réaliste est de faire des promenades en laisse de 20 à 30 minutes 3 fois par jour après 6 semaines. Les mesures physiothérapeutiques devraient commencer rapidement.

Peut-on prévenir une déchirure des ligaments dans le sport Déchirure des ligaments chez le chien

Un renforcement musculaire ciblé permet de renforcer les ligaments menacés par une déchirure. Le bon support est également important. il faut toujours réchauffer suffisamment le chien.

Quelles sont les complications possibles ?

En règle générale, une déchirure des ligaments guérit bien et ne laisse pas de séquelles permanentes. Cependant, si tu commences à faire de l’exercice trop tôt, cela peut prendre beaucoup plus de temps pour que la blessure du ligament guérisse. De plus, il peut arriver que les ligaments se ressoudent de manière trop lâche. On parle alors d’instabilité mécanique.

Je t’aime, ta Tina

Dieser Beitrag ist auch verfügbar auf: English (Anglais) Deutsch (Allemand) Español (Espagnol)

Mes cours en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIT TU MAINTENANT À MES NOUVELLES RÉGULIÈRES

  • de superbes offres promotionnelles
  • des informations utiles sur les maladies articulaires & des conseils sur la manière de soutenir ton chien
  • mesures préventives
  • la santé du chien âgé, u. v. m. !

Mes cours en ligne

Retour en haut