doggy_fitness_logo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La douleur chez le chien – perception de la douleur et traitement judicieux de la douleur

Leidet ein Hund unter Schmerzen, ist eine Schmerztherapie unverzichtbar. Erfahre hier, wie sie aussehen kann und was du selbst tun kannst.

De nos jours, cela nous semble étrange, mais à la fin des années 1980, on considérait encore que les animaux n’avaient pas une sensibilité à la douleur comparable à celle des humains. Ce n’est pas si vieux et c’est à peine compréhensible. Entre-temps, cela a été heureusement réfuté. Déjà en comparant directement le système nerveux central (moelle épinière et cerveau) et le système nerveux périphérique (le système nerveux en dehors de la moelle épinière et du cerveau), les similitudes entre l’homme et l’animal sont évidentes. La recherche montre aussi que les réactions mesurables aux stimuli douloureux sont très similaires.

Mais qu’est-ce que la douleur au juste ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, la douleur est une fonction ingénieuse du corps. Il s’agit d’une fonction de protection du corps contre tout ce qui est nuisible. Cela inclut les facteurs externes, comme les blessures, la pression ou l’exposition à la chaleur et au froid, mais aussi les facteurs internes, comme les tumeurs, les processus dégénératifs, les inflammations ou les problèmes de circulation sanguine.

En même temps, il fonctionne comme un signal d’alarme qui montre que quelque chose dans le corps n’est pas comme il devrait l’être. Mais il existe aussi des situations où le corps régule lui-même la douleur et l’atténue ou même la supprime. Cela peut être des situations de grand stress ou de fuite.

Comment le chien perçoit-il la douleur ?

Comme nous les humains, le chien perçoit la douleur de manière individuelle. L’intensité avec laquelle elles sont perçues et la tolérance à la douleur dépendent même de la forme du jour.

Quand un chien souffre Si tu souffres d’une maladie chronique, il faut la traiter aussi bien et aussi vite que possible. Sinon, la douleur aiguë risque de se transformer en douleur chronique. La douleur devient elle-même une pathologie et le chien se retrouve dans un cercle vicieux de douleur, de tension, de limitation des mouvements, etc. Pour traiter une douleur de manière ciblée, il est indispensable d’établir un diagnostic approprié afin de définir l’emplacement et la cause de la douleur et d’évaluer l’intensité de la douleur. Ensuite, il est important de prendre des mesures pour le chien afin d’éliminer la douleur ou au moins de la soulager.

Objectifs primaires du traitement de la douleur

  • Élimination de la cause de la douleur – mettre fin à l’état de douleur en éliminant les facteurs qui la provoquent
  • Pour les maladies chroniques, l’accent devrait être mis sur le meilleur soulagement possible de la douleur.
  • Amélioration de la qualité de vie et réduction de la souffrance
  • Éviter une mémoire de la douleur

Sortir de la douleur – Possibilités de traitement de la douleur chez le chien

Peut-être que je vais devoir te décevoir à ce stade. Même si cela me fait mal moi-même de voir et de savoir qu’un être vivant souffre : Je ne peux pas te donner de remède miracle contre la douleur chez le chien. Il n’existe pas de formule universelle ni de pilule universelle qui calme et élimine la douleur.

Mais ce que je peux te dire, c’est que la médecine vétérinaire évolue continuellement à grands pas. Cela inclut le traitement de la douleur. Le traitement médicamenteux avec des analgésiques doit être exclusivement administré par un vétérinaire. Je ne conseille pas de choisir soi-même des médicaments au feeling, que l’on peut éventuellement prendre. a encore à la maison. Étant donné que le type de douleur et son intensité varient considérablement en fonction de la maladie et de la blessure, il est nécessaire de choisir un traitement approprié. C’est pourquoi je n’aborde pas en détail les différents types d’analgésiques et leurs effets. Cependant, en complément/remplacement du traitement conservateur de la douleur, il existe un large éventail de mesures qui peuvent également être utilisées dans le traitement de la douleur.

D’après mon expérience, il est très utile de combiner judicieusement différentes mesures pour obtenir un bon résultat. Par exemple, l’acupuncture et aussi différents compléments alimentaires peuvent être utilisés pour soulager la douleur. De même, de nombreuses formes de traitement physiothérapeutique visent en premier lieu à soulager la douleur du chien.

Cela inclut par exemple

De nombreuses mesures peuvent être appliquées par toi-même à la maison après avoir reçu des conseils d’experts. Tu peux donc participer activement au traitement de la douleur de ton chien en effectuant des massages, en appliquant de la chaleur ou du froid pour le soulager, en appliquant des compresses, en faisant des exercices actifs, etc. Il est important de dire que tu ne dois pas faire de thérapie « sauvage », mais que tu dois te faire guider par un physiothérapeute canin et discuter avec lui des mesures appropriées pour ton chien.

Prendre la douleur signifie agir

Ce qui me préoccupe le plus, c’est qu’il est indispensable de soulager au mieux la douleur de son chien. Je suis régulièrement en contact avec des propriétaires de chiens qui ont très peur des effets secondaires des médicaments et qui refusent donc de prendre des médicaments. Bien sûr, il ne faut pas recourir aux analgésiques de manière arbitraire et à la légère. Mais si un chien souffre, il faut lui enlever cette douleur. Dans de nombreux cas, une bonne gestion de la douleur permet de réduire ou de renoncer complètement aux analgésiques conservateurs. Mais même si ce n’est pas le cas, la qualité de vie du chien devrait en principe être la priorité. Et la douleur a une grande influence sur la qualité de celle-ci. De plus, la thérapie de la douleur permet de lutter contre l’apparition d’une mémoire de la douleur.

Une approche individuelle de la douleur

Il est important de développer une gestion de la douleur adaptée à chaque chien. Les différentes mesures ne se contredisent pas, elles peuvent parfaitement fonctionner ensemble et se compléter. Rien n’empêche donc de traiter un chien de manière conservatrice avec des analgésiques, mais de le soutenir en plus avec des compléments alimentaires et des mesures physiothérapeutiques ou même, par exemple, l’acupuncture.

Je recommande même de combiner différentes façons de soulager et de prendre la douleur, car elles se soutiennent mutuellement et offrent ainsi une meilleure qualité de vie au chien. Une gestion réussie de la douleur est donc toujours, dans le meilleur des cas, une combinaison complémentaire de différentes mesures, adaptées individuellement au patient.

Je t’aime, ta Tina

Dieser Beitrag ist auch verfügbar auf: English (Anglais) Deutsch (Allemand) Español (Espagnol)

Mes cours en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIT TU MAINTENANT À MES NOUVELLES RÉGULIÈRES

  • de superbes offres promotionnelles
  • des informations utiles sur les maladies articulaires & des conseils sur la manière de soutenir ton chien
  • mesures préventives
  • la santé du chien âgé, u. v. m. !

Mes cours en ligne

Retour en haut